2019 Anishinabe Grandmother's Sacred Circle ©

  • Facebook
  • Twitter

Menaces de l'Eau

 

L'eau c'est la vie. Chaque jour de nouvelles menaces apparaissent et compromettent nos cours d'eau, notre santé, et la vie en général. Ci-dessous, les problèmes principaux qui affectent l'eau:

 

Plastique et déchets: les tortues de mer et les dauphins confondent souvent les sacs plastiques avec leur nourriture préférée, les méduses et les calmars, qui les étouffent ou bloquent leurs systèmes digestifs. En plus, le vortex de déchets dans le Pacifique, d'une taille supérieure au Texas ainsi que celui plus petit de l'Atlantique nous serviront de sonnette d'alarme. (1)

 

Zones mortes: une augmentation de nutriments chimiques dans l'eau conduit à une prolifération algale qui réduit le niveau d'oxygène dans l'eau. L'azote et le phosphore provenant du ruissellement agricole sont les premiers coupables, mais les égouts et les émissions des véhicules et des industries ont aussi un rôle. La zone morte la plus connue couvre 8500 miles carrés (de la taille de New Jersey) dans le golfe du Mexique. (2)

 

Crise de l'eau dans les Premières Nations: 174 avis concernant l'eau potable dans 100 Premières nations en mai 2018. (3)


Commodification de l'eau: Nestlé pompe 3,6 millions de litres d'eau par jour du territoire de Six Nations, alors que 91% des maisons dans la communauté ne sont pas connectées à la station d'épuration, et certaines n'ont pas d'eau courante ou l'eau est trop polluée pour la boire. Anticipant des pénuries, les compagnies comme Nestlé essayent de s'approprier autant de réserves d'eau que possible. Les températures élevées dues au changement climatique diminuent l'eau et augmente la soif. (4)

 

Exploitation du gas de schiste: L'exploitation du gas de schiste utilise une grande quantité d'eau -- en C.B., une fracturation moyenne utilise entre 5 et 100 millions de litres d'eau. Des fuites et des déversements de fluides de fracturation ont créées des inquiétudes à long terme. (5)

 

Sables bitumineux: Les sables bitumineux créent 250 millions de litres d'eau toxiques chaque jour. Ces lacs toxiques contiennent des substances chimiques dangereuses tels que arsenic, plomb et mercure qui peuvent causer des maladies comme le cancer et des lésions du cerveau. Alors que l'impact sur la santé humaine n'est pas encore bien compris, il semble principalement dû à la bioaccumulation dans la chaîne alimentaire. (6)

 

Changement climatique: 

 

Réchauffement des Grands Lacs: La région des Grands Lacs se réchauffe plus rapidement que le reste des É-U, une tendance qui mènera à plus de tempêtes tout en dégradant la qualité de l'eau, empirant l'érosion, et créant de plus grands défis pour l'agriculture. (7)

 

Acidification des océans: Quand le dioxide de carbone se dissout dans l'eau de mer, l'eau devient plus acide. Les coquilles de certains animaux se dissolvent dans l'eau de mer acide. (8)

 

Hausse du niveau de la mer: Au delà de l'impact dévastateur dans les communautés côtières et l'infrastructure, cela a aussi des implications dramatiques pour les réserves d'eau fraîches qui peuvent être contaminées par l'eau de mer, qui devraient être traitées par des processus intensifs en énergie pour être utiles pour l'irrigation ou l'eau potable. (9)


Impacts sur les communautés Inuites: Les températures dans l'Arctique augmentent plus rapidement que le reste du monde. Presque chaque communauté dans le nord lutte pour se sortir de l'extrême érosion côtière, la fonte du permafrost, et le ruissellement rapide et destructif. La fonte des glaciers, qui était une source d'eau fiable, est maintenant incertaine. (10) Depuis des générations, les gens se fient aux chemins sur la glace. Mais ces lignes vitales sont de moins en moins fiables sujettes à des fontes soudaines, des couches de glace insuffisantes, et des ouvertures dangereuses. L'impact psychologique du changement climatique sur les Inuits est énorme, et on commence seulement à le comprendre. Les travailleurs sociaux s'inquiètent que cela conduise à une augmentation de l'usage de drogues et d'alcool, dans des régions où le taux de suicide dépasse largement la moyenne nationale. (11)


Empoisonnement par méthylmercure: Dans des communautés isolées (majoritairement Autochtones) où la nourriture des magasins est trop chère, le choix impossible est soit d'avoir faim ou de récolter de la nourriture contaminée. Terre-Neuve et Labrador, et la société d'état Nalcor refusent un éclaircissement significatif des arbres, de la végétation, et de la couche arable autour du réservoir des chutes de Muskrat. Les scientifiques anticipent que les composés inorganiques de mercure submergés commenceront à méthyler et créer une neurotoxine, méthylmercure, qui bioaccumule rapidement. (12)

Sources:
(1) http://www.worldoceansday.ca/education-resources/top-11-issues-affecting-oceans
(2) https://www.scientificamerican.com/article/ocean-dead-zones/
(3) https://canadians.org/fn-water  
(4) https://www.theguardian.com/global/2018/oct/04/ontario-six-nations-nestle-running-water  
(5) https://thenarwhal.ca/what-is-fracking-in-canada/  
(6) https://climateactionnetwork.ca/wp-content/uploads/2014/02/WaterandTarSandsReport_FINAL.pdf
(7) https://www.cbc.ca/amp/1.5065922
(8) https://ocean.si.edu/ocean-life/invertebrates/ocean-acidification    
(9) https://www.waterdocs.ca/water-talk/2018/9/19/5-ways-climate-change-impacts-water
(10) https://www.canadiangeographic.ca/article/its-time-listen-inuit-climate-change
(11) https://www.theguardian.com/world/2018/may/30/canada-inuits-climate-change-impact-global-warming-melting-ice
(12) http://homesnotbombs.blogspot.com/2018/12/mercurys-toxic-legacy-from-grassy.html  

Ressources supplémentaires:
https://canadians.org/water  

https://www.youtube.com/watch?v=JwLfhpdi2e0