2019 Anishinabe Grandmother's Sacred Circle ©

  • Facebook
  • Twitter

Je m'appelle Belinda Larente Je suis Ojibway des Premières nations de Matachewan. Je suis mère de 3 enfants adultes, 2 filles et 1 garçon. Je suis du clan du Loup.  Je suis sur la chemin rouge depuis 30 ans maintenant. J'ai renoué avec ma culture peu de temps après la naissance de mes enfants, car j'ai senti qu'il manquait quelque chose dans ma vie et je suis sur ce chemin depuis.

Je suis Travailleuse Social et je travaille dans les collectivités des Premières nations, Métis et Inuit depuis les 34 dernières années dans plusieurs domaines tels que la toxicomanie, le traumatisme, la violence, la SAE (Société d'aide à l'enfance), les troubles d'apprentissage, la santé mentale, etc.

Je travaille actuellement à l'Ontario Native Women's Association avec des familles autochtones à titre de Travailleuse Bébé en santé/enfants en santé de 0 à 6 ans.

J'ai un intérêt personnel à faire ce travail car j'ai été directement touché par le traumatisme intergénérationnel des pensionnats, ma mère a fréquenté le pensionnat et a fait partie de la rafle des années 60 avec ses frères et sœurs.

Je suis très passionné par l'utilisation de nos enseignements culturels comme un moyen de guérison pour nos communautés autochtones, j'ai fait beaucoup de travail de guérison qui comprenait des cérémonies traditionnelles, des enseignements et d’entretiens avec de nombreux aînés et guérisseurs. Ce n'est que lorsque j'ai embrassé ma culture et mes enseignements que mon cheminement de guérison intérieure a commencé.

À la suite de mon propre parcours de guérison, j'essaie d'intégrer les enseignements traditionnels dans ma programmation dans mon travail et d'utiliser nos médicines et outils traditionnels pour aider nos familles à guérir et à aller de l'avant.  Pour beaucoup, c'est leur premier point de contact avec leurs racines ou leur culture indigènes et j'ai eu la chance d'être témoin à de nombreuses guérisons très puissantes au cours des 34 dernières années.

Je suis très enthousiaste par l'utilisation d'enseignements culturels, de médicines et d'outils traditionnels pour apporter la guérison et l'autonomisation à nos communautés autochtones.  Je crois fermement que, dans ce rôle au sein de cette organisation, nous pouvons aider encore plus de gens des premières nations, métis et Inuit à se guérir et à s'autonomiser en fonction de la culture, des traditions et des cérémonies.

Chi Miigwetch !